L’Eglise Saint Sauveur - Cressé

Présentation

A la croisée d’une voie néolithique et d’un chemin gallo-romain au premier confluent de « l’Antenne » dont il pourrait tirer son nom « CRISCIACUM » signifiant lieu où se croisent les eaux. Cressé est situé dans une cuvette pendant très longtemps inoccupée car dite malsaine et marécageuse. De ce fait les moines bénédictins de Charroux ont saisi cette opportunité et s’y sont installés vers l’an mil. Ils y ont entrepris des travaux d’irrigation afin de cultiver la terre. Ils ont construit un prieuré, l’église Saint Sauveur et le moulin de Babon disparu au XVIIIème. Les habitants travaillaient alors pour le prieuré et plusieurs moulins se sont implantés.

L’Eglise Saint Sauveur (classée aux monuments historiques en 1913), de style roman et en forme de croix latine, elle fut endommagée au cours de la guerre de cent ans, et incendiée en 1569 par les troupes calvinistes. Lors de sa reconstruction la nef a été tronquée de moitié faute d’argent. En 1762, l’édifice est en très mauvais état, des réparations furent effectuées. Sous la révolution l’église désaffectée ne fut probablement pas entretenue. Entre la révolution et 1869, on se borna à plusieurs reprises à réparer la toiture. En 1848, la foudre étant tombée sur le clocher on en profita pour le consolider. Les chapiteaux sont ornés de personnages, d’animaux et de feuillage et les modillons représentent une tête de loup, deux oiseaux et un barillet. En reconstruisant en 1931 la façade qui menaçait ruine, les soubassements de deux gros piliers furent mis à jour. Les fonts baptismaux du 13ème siècle sont classés au titre des objets mobiliers ainsi que la cloche en bronze datée de 1680 et le christ en crois du 17ème ou 18ème siècle en bois sculpté

Le Château, propriété des moines jusqu’en 1572, aujourd’hui il ne reste plus qu’une petite tour en poivrière qui est accessible par une allée de buis qui couvre le passage ainsi que la fontaine des lilas. Elle a des vertus thérapeutiques contre les maladies de la peau et les irritations.

L’ancien parc du château, « La garenne » est devenu propriété publique depuis 1952. Il existerait depuis plus de 4 siècles. Il s’étend sur 7 hectares boisés d’arbres d’essences variées, il est remarquable par ses allées de buis et son plan d’eau situé sur les bras de l’Antenne dont le niveau est régulé au moyen d’une vanne. Les parcelles AC 46 – 47 et une partie de la parcelle AC 283 est réservée à l’accueil pique-nique. Cette dernière est en cours d’aménagement.

Démographie

Gentilé : Cressois
Population : 225 hab. (2011)
Densité : 21 hab./km2

Le Conseil Municipal

Maire : Odile MEGRIER

Adjoints : Guy BOUILLER (1er), Isabelle DURET (2e), Joël HIVELIN (3e)

Conseillers Municipaux : 

Bruno DURET

Bruno DEVAUTOUR

Dominique DECOU

Thierry MEGRIER

Martine CARTERET

Béatrice CHAPLAIN

Constantino RAMOS-CAMPOS

Secrétaire de Mairie

Maryline CLOSSON

Les horaires d'ouverture

Lundi, mardi et vendredi de 14h à 18h.

Jeudi de 9h à 12h.

Coordonnées


Cressé
Mairie
18, rue Gate-Grenier
17160 Cressé

05-46-26-13-42
05-46-26-17-18
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Consultez le PLU de votre commune

Cet outil vous permet de consulter le zonage, le règlement et les orientations d'aménagement du Plan Local d'Urbanisme en vigueur sur votre commune.

Nous mettons à votre disposition une aide pour l'utilisation de l'outil.